Newsletter

orange
L'actualité du commerce responsable
COMPRENDRE

Des collectivités locales équitables ?

Grande première en 2009, 14 collectivités françaises ont été élues « Territoires de commerce équitable », pour saluer leur engagement en faveur de cette filière. La commande publique est en effet un levier essentiel pour sa démocratisation et son dynamisme. Cependant, si cette initiative amorce un mouvement vertueux, le défi reste de taille. En cause : des surcoûts que les collectivités ne sont pas toujours prêtes à supporter.

Paris, Lyon, Nantes, Dijon, Tours et les régions Nord-Pas de Calais et Pays de la Loire font partie des 14 premières collectivités françaises à avoir reçu la distinction « Territoires de commerce équitable ». Une campagne destinée à développer l'achat public équitable, lancée en 2009 par la Plate-forme pour le commerce équitable (PFCE), la fédération Artisans du monde et Max Havelaar.

 

Triées sur le volet au titre de leurs bonnes pratiques, les happy few sont tenues à un certains nombre d'engagements de progrès. Elles rejoignent le mouvement  international Fairtrade towns qui, depuis sa fondation en mai 2000 à Gastang en Grande Bretagne, fédère aujourd'hui près de 900 villes dans 19 pays. « Avec 10 % du PIB en France, les achats publics sont un levier important pour le changement d'échelle du commerce équitable »,explique Emilie Durochat, responsable du projet « Territoires de commerce équitable ».

Des initiatives variées

Du distributeur de café aux boissons équitables dans les réceptions officielles, en passant par le riz et le sucre labellisés dans les cantines, et les vêtements professionnels, les initiatives se multiplient.Pour des volumes non négligeables.En 2009, la région Pays de la Loire a commandé 20 000 vêtements en coton équitable et biologique pour les personnels de ses lycées, soit un investissement de plus de 300 000 euros. A Paris, 7 000 agents éboueurs et conducteurs de benne sont vêtus de coton équitable depuis le premier semestre 2010. Côté marché des denrées alimentaires, la ville de Tours a commandé du riz équitable pour sa cuisine centrale, soit 8 à 10 tonnes par an. Et l'effet de levier ne s'arrête pas là.« La campagne invite aussi les collectivités à jouer un rôle d'exemplarité en sensibilisant les commerçants et entreprises sur leur territoire », souligneEmilie Durochat.Comme Longjumeau qui incite ses commerçants, restaurateurs et hôteliers à vendre au moins un produit du commerce équitable. Frédéric Serré, patron de l'Excuse, un bar du centre-ville, est passé depuis le mois de juin au café équitable... sans augmentation du prix..

Plus d'éthique dans les appels d'offres

Certes, les collectivités françaises n'ont pas attendu la campagne « Territoires de commerce équitable » pour initier des pratiques en matière d'achats responsables. Mais l'obligation d'ouverture des marchés à la libre concurrence posée par le traité de Rome en 1957 a longtemps rendu les choses complexes. En 2006 le développement durable a été introduit dans le Code des Marchés Publics comme une obligation de moyen, mais dans la pratique, le commerce équitable ne fait qu'émerger. A ceci plusieurs raisons. « Les acteurs du commerce équitable ont eu à effectuer de nombreux efforts pour adapter leur offre à la demande publique tant au niveau qualitatif que quantitatif », explique Guillaume Cantillon expert à l'Observatoire économique de l'achat. Autre défi, la rédaction des appels d'offres. « Il y a un besoin de clarification sur comment intégrer les critères sociaux, environnementaux et de commerce équitable », souligne Emilie Durochat. Pour faciliter le travail des acheteurs publics des collectivités, une circulaire du Premier Ministre François Fillon, assortie de fiches techniques, est parue en décembre 2008. Et des initiatives pratiques se mettent aussi en place. Depuis 2003, la Région Nord-Pas de Calais a créé un réseau de collectivités locales du territoire pour mettre au point des marchés tests communs et lancer des groupements de commandes. Dernier défi et pas des moindres : la question épineuse du surcoût des produits équitables. « Sur le marché boisson, nous avons une ligne jus d'orange équitable, mais personne ne l'utilise pour des raisons de coût », déplore Isabelle Vaillant, chargée de mission Economie sociale et solidaire à la ville de Grenoble. Malheureusement, l'éthique fait les frais de la crise.

 
Tous les sujets

COMPRENDRE

12 Avril 2012

Consommer équitable au quotidien

Avec plus de 3000 produits labellisés Max Havelaar ou Ecocert équitable, l’offre ne cesse de s’étoffer depuis 10 ans. A la maison, au bureau ou au café, les lieux de consommation se multiplient, même si l’achat reste occasionnel pour la plupart des consommateurs. Un réel potentiel de croissance existe encore, et pas seulement dans l’alimentaire.

Ouvrir l'article Consommer équitable au quotidien
01 Octobre 2010

D’où vient mon T-shirt en coton équitable ?

Un T-shirt étiqueté « coton équitable » et « biologique » attend de trouver preneur dans les rayons d’un magasin de grande distribution. D’où vient-il, quel a été son parcours ? Du champ de coton au rayon du magasin occidental, de la récolte de la matière première à la vente du produit fini, le chemin est long… L’exemple avec un banal T-shirt… pas si banal que cela s’il est équitable.

Ouvrir l'article D’où vient mon T-shirt en coton équitable ?
12 Avril 2012

"Il faut dire aux gens qu’ils peuvent agir"

Promu d’abord par des militants rassemblés autour d’une belle idée, le commerce équitable s’institutionnalise d’année en année. Mais sur le terrain, ce sont encore souvent les bénévoles qui font vivre les structures. Offrant leur temps, partageant leurs idées et expériences, ces ambassadeurs de l’équitable sont des relais essentiels entre la filière et le grand public. Reportage dans une boutique Artisans du Monde.

Ouvrir l'article
01 Octobre 2010

L'éthique est-elle sur l'étiquette ?

L’élément réglementaire pour savoir si une tablette de chocolat est équitable, c’est d’abord un logo. Ensuite pour rassurer un consommateur en mal d’informations, les marques redoublent d’inventions. Un vrai casse-tête face à un consommateur plutôt schizophrène.

Ouvrir l'article L'éthique est-elle sur l'étiquette ?
12 Avril 2012

Tout savoir (ou presque) sur les labels : un guide de la PFCE

S'y repérer dans les signes de garantie et autres labels est pour le consommateur un véritable casse-tête qui, devant la multiplication de ceux-ci, ne cesse de s'amplifier. Pour y remédier, la plate-forme pour le commerce équitable publie un guide très utile.

Ouvrir l'article Tout savoir (ou presque) sur les labels : un guide de la PFCE
13 Avril 2012

12 chocolats passés au crible : Comment avons-nous procédé ?

Au rayon chocolat des grandes surfaces, la part du commerce équitable est encore très réduite, à l'image du marché mondial du cacao équitable qui représente 1% environ de la production mondiale.

Ouvrir l'article 12 chocolats passés au crible : Comment avons-nous procédé ?
Menu thématique :
POURQUOI CE SITE ?

Le site est dédié à une consommation et une production responsable (lire la suite...)

Tous les sujets
DIRECTIVES, STRATÉGIES EUROPÉENNES, LOIS ET DÉCRETS

Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord

Nouvelle loi "Economie sociale et solidaire" (loi ESS) du 31/07/2014. Le texte, dans son article 94, élargit la notion de commerce équitable en y incluant désormais les échanges Nord-Nord.

Ouvrir l'article Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord
Tous les sujets