Newsletter

orange
L'actualité du commerce responsable
COMPRENDRE 01 Octobre 2010

L'éthique est-elle sur l'étiquette ?

L’élément réglementaire pour savoir si une tablette de chocolat est équitable, c’est d’abord un logo. Ensuite pour rassurer un consommateur en mal d’informations, les marques redoublent d’inventions. Un vrai casse-tête face à un consommateur plutôt schizophrène.

 

En l'absence de label officiel de commerce équitable en France, deux labels privés attestent que votre tablette de chocolat est conforme au commerce équitable : Fairtrade Max Havelaar et Ecocert Equitable.

Comment ? A côté du logo, un texte bref expose les garanties apportées ainsi que le nom et les coordonnées du certificateur. Autre mention obligatoire : le pourcentage d'ingrédients équitables doit figurer dans la liste réglementaire. Ecocert Equitable impose aussi d'indiquer l'origine géographique des ingrédients. Voilà le degré minimum de la communication équitable sur l'étiquette. Libre ensuite à chacune des marques d'utiliser son packaging pour communiquer plus d'information : où se situe le projet ? Quelle est la part financière revenant au producteur ? Quelle est la répartition de la valeur ajoutée au long de la filière ? Etc. Et c'est un point crucial. En effet, 57 % des personnes connaissant le commerce équitable estiment qu'ils n'ont pas assez d'information sur les produits du commerce équitable (Source : enquête IPSOS 2008). 


Informer, par tous les moyens

Sur un marché de plus en plus concurrentiel avec l'arrivée des produits équitables sous marque de distributeurs, la qualité de l'information peut-elle faire la différence ? C'est en tous cas ce que pensent les marques pionnières. Elles ont construit toute leur communication sur la transparence. Certaines concentrent l'information sur le packaging comme Alter Eco avec son Alterécomètre©. D'un seul coup d'œil le consommateur peut connaître les impacts bénéfiques de son achat pour les producteurs concernés : le nombre de membres producteurs de la coopérative qui bénéficient des retombées générées par la vente à Alter Eco, leur prime, la prime pour l'organisation de producteurs et le pourcentage du prix qui revient au pays d'origine. Pour éviter d'induire en erreur le consommateur par une information trop simplifiée, d'autres comme Ethiquable préfèrent des messages justes et simples sur le packaging, renvoyant à des compléments exhaustifs sur le web. Plus audacieux, certains comme Malongo explorent du côté de la technologie RFID. Le principe est simple. Dans chaque point de vente, le consommateur muni d'un téléphone portable de technologie RFID /NFC pourra bientôt grâce à un « tag » électronique à la place du code barre, accéder au suivi du café de l'arbre à la tasse et voir la photo du producteur. De quoi rassurer le consommateur, à condition que celui-ci se plie à la même rationalité.

 

Un consommateur schizophrène ?

Comment communiquer juste, ni trop, ni pas assez ? Un vrai défi pour les acteurs. En clair l'information est sur internet ou sur les packagings mais les consommateurs se disent toujours en manque d'information. "Plusieurs marques ont créé des fiches impact sur internet mais elles sont très peu visitées souligne Sonia Chennoufi, responsable communication à la Plate-forme pour le commerce équitable. C'est un paradoxe. On n'arrive pas à savoir comment communiquer juste et assez lisible". Des groupes qualitatifs ont été lancés avec des associations de consommateurs pour tenter de comprendre. Car c'est toute la confiance dans un système qui est en question. Les consommateurs souhaiteraient par exemple une communication plus transparente sur la répartition des marges sur la filière. Mais comment communiquer sur des éléments dont le consommateur à la base n'a pas connaissance sur les produits conventionnels ? Et pourquoi le consommateur est-il tant en demande d'information concernant le commerce équitable alors qu'il ne l'est pas pour les autres démarches ? Les cerveaux sont en ébullition pour apporter des solutions. En espérant juste que les consommateurs ne soient pas schizophrènes.

 
Tous les sujets

COMPRENDRE

12 Avril 2012

Consommer équitable au quotidien

Avec plus de 3000 produits labellisés Max Havelaar ou Ecocert équitable, l’offre ne cesse de s’étoffer depuis 10 ans. A la maison, au bureau ou au café, les lieux de consommation se multiplient, même si l’achat reste occasionnel pour la plupart des consommateurs. Un réel potentiel de croissance existe encore, et pas seulement dans l’alimentaire.

Ouvrir l'article Consommer équitable au quotidien
12 Avril 2012

Des collectivités locales équitables ?

Grande première en 2009, 14 collectivités françaises ont été élues « Territoires de commerce équitable », pour saluer leur engagement en faveur de cette filière. La commande publique est en effet un levier essentiel pour sa démocratisation et son dynamisme. Cependant, si cette initiative amorce un mouvement vertueux, le défi reste de taille. En cause : des surcoûts que les collectivités ne sont pas toujours prêtes à supporter.

Ouvrir l'article Des collectivités locales équitables ?
01 Octobre 2010

D’où vient mon T-shirt en coton équitable ?

Un T-shirt étiqueté « coton équitable » et « biologique » attend de trouver preneur dans les rayons d’un magasin de grande distribution. D’où vient-il, quel a été son parcours ? Du champ de coton au rayon du magasin occidental, de la récolte de la matière première à la vente du produit fini, le chemin est long… L’exemple avec un banal T-shirt… pas si banal que cela s’il est équitable.

Ouvrir l'article D’où vient mon T-shirt en coton équitable ?
12 Avril 2012

"Il faut dire aux gens qu’ils peuvent agir"

Promu d’abord par des militants rassemblés autour d’une belle idée, le commerce équitable s’institutionnalise d’année en année. Mais sur le terrain, ce sont encore souvent les bénévoles qui font vivre les structures. Offrant leur temps, partageant leurs idées et expériences, ces ambassadeurs de l’équitable sont des relais essentiels entre la filière et le grand public. Reportage dans une boutique Artisans du Monde.

Ouvrir l'article
12 Avril 2012

Tout savoir (ou presque) sur les labels : un guide de la PFCE

S'y repérer dans les signes de garantie et autres labels est pour le consommateur un véritable casse-tête qui, devant la multiplication de ceux-ci, ne cesse de s'amplifier. Pour y remédier, la plate-forme pour le commerce équitable publie un guide très utile.

Ouvrir l'article Tout savoir (ou presque) sur les labels : un guide de la PFCE
13 Avril 2012

12 chocolats passés au crible : Comment avons-nous procédé ?

Au rayon chocolat des grandes surfaces, la part du commerce équitable est encore très réduite, à l'image du marché mondial du cacao équitable qui représente 1% environ de la production mondiale.

Ouvrir l'article 12 chocolats passés au crible : Comment avons-nous procédé ?
Menu thématique :
POURQUOI CE SITE ?

Le site est dédié à une consommation et une production responsable (lire la suite...)

Tous les sujets
DIRECTIVES, STRATÉGIES EUROPÉENNES, LOIS ET DÉCRETS

Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord

Nouvelle loi "Economie sociale et solidaire" (loi ESS) du 31/07/2014. Le texte, dans son article 94, élargit la notion de commerce équitable en y incluant désormais les échanges Nord-Nord.

Ouvrir l'article Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord
Tous les sujets