Newsletter

orange
L'actualité du commerce responsable
COMPRENDRE 14 Novembre 2011

VRAI/FAUX n°1 - "Il n’y a aucune garantie que les produits sont réellement équitables"

"On me dit que les produits du commerce équitable, c’est bon pour les petits producteurs des pays en développement. Mais qu’est-ce qui me garantit que le produit que j’achète va effectivement les aider ? Il y a tant de fausses promesses…" VRAI ou FAUX ?

Réponse : c'est FAUX !

 

Comme cette cliente d'une grande surface, de nombreux consommateurs s'interrogent : comment peut-on être certain qu'un produit y prétendant correspond bien au cahier des charges du commerce équitable ? Car, après tout, rien dans sa composition ni dans sa dégustation ne permet au consommateur d'en vérifier par lui-même l'"engagement".


En grande surface, cherchez le label

    
Quand on achète un produit issu du commerce équitable en grande surface "conventionnelle" (c'est à dire dans les enseignes classiques, hypermarchés et supermarchés, qui vendent tous les produits et non des enseignes spécialisées dans le "bio" et le "commerce équitable"), il faut chercher le label (liens vers les articles : "Quels sont les vrais labels du commerce équitable " et "Les labels du commerce équitable : quels contrôles, quelles garanties ?").


Mais peut-on se fier à un label ? N'est-ce pas un moyen publicitaire parmi tant d'autres par lequel une marque cherche à nous séduire ? Eh bien non, un label privé n'est pas synonyme de marketing pur. En France, concernant les produits alimentaires, au delà des labels "officiels" (Label rouge, AB, AOC…), existent en effet des labels privés tout aussi légitimes. Mais à la différence des premiers, ceux-ci sont définis et contrôlés par des acteurs de la société civile, sans intervention de l'état. Le commerce équitable s'est ainsi doté de plusieurs labels, signes distinctifs qui donnent des garanties et sont apposés par une entité indépendante de la marque qui commercialise le produit. Le plus répandu sur les produits alimentaires est le label max havelaar. Il garantit que les produits sont fabriqués selon les critères internationaux du commerce équitable et que des contrôles réguliers sont effectués pour le vérifier. Max havelaar est une association à but non lucratif, membre de la fédération internationale de labellisation (Fairtrade).

 

On peut également trouver des produits sous le label  Ecocert Equitable . Plus récent, et garantissant des produits répondant à la fois aux principes du commerce équitable et de l'agriculture biologique, on le trouve sur quelques produits alimentaires, mais beaucoup plus sur des produits cosmétiques et des produits textiles.
La fiabilité de ces labels tient à leur contrôle ; régulièrement, des organisations de producteurs se font déréférencer suite à une inspection qui aura mis en évidence le non respect de tel ou tel point du cahier des charges.


Acheter équitable en grande surface n'est donc pas si sorcier ; dans sa démarche de recherche de produits authentiquement équitables, au gré des linéaires des grandes surfaces, le consommateur doit repérer les labels pour garantir ses achats.


Et en magasin spécialisé ? Cherchez l'organisation qui commercialise le produit

 

Certains produits, soit parce qu'ils sont fabriqués de façon artisanale, soit parce que leur producteur a souhaité s'engager dans une autre démarche que celle de la labellisation (qui a un coût non négligeable : il faut payer le labellisateur et ses contrôles réguliers), sont proposés sans label et correspondent pourtant tout à fait à la philosophie du commerce équitable. Certaines entreprises, producteurs et distributeurs, adhèrent à la World fair trade organization (WFTO) ou l'European free trade association (EFTA). Une fois membre de cette fédération internationale, elles sont reconnues en tant qu'organisation de commerce équitable (OCE). Mais pour arriver jusque-là, la future OCE doit remplir les critères de contrôle de WFTO, qui reposent sur le respect des principes du commerce équitable. Elle doit réaliser tous les deux ans une auto-évaluation, selon une grille détaillée comportant des indicateurs communs à tous les adhérents de l'organisation et des indicateurs régionaux. Cette évaluation est analysée par WFTO ainsi que par des lecteurs extérieurs à l'organisation et experts en matière de commerce équitable. Enfin, des contrôles directs réalisés par un organisme indépendants peuvent être commandités (ce qui touche environ 10% des organisations). Non pas concurrent mais davantage complémentaire du système "produit", celui-ci s'adapte plus particulièrement aux petites filières de produits artisanaux.


Les acteurs de la filière dite intégrée, comme Artisans du Monde, qui pratiquent le commerce équitable en dehors de la grande distribution, sont particulièrement friands de ce système de garantie.


Une fois encore, le consommateur doit exercer toute sa vigilance en pénétrant dans une enseigne spécialisée : celle-ci est-elle membre de WFTO ? Propose-t-elle des produits labellisés ? Et les autres produits ? Une discussion avec les vendeurs est souvent le meilleur moyen de se rendre compte de l'engagement et du sérieux de l'enseigne…


Dans tous les cas, labels et implication des consommateurs sont les meilleures garanties…
 

 
Tous les sujets

COMPRENDRE

12 Avril 2012

Consommer équitable au quotidien

Avec plus de 3000 produits labellisés Max Havelaar ou Ecocert équitable, l’offre ne cesse de s’étoffer depuis 10 ans. A la maison, au bureau ou au café, les lieux de consommation se multiplient, même si l’achat reste occasionnel pour la plupart des consommateurs. Un réel potentiel de croissance existe encore, et pas seulement dans l’alimentaire.

Ouvrir l'article Consommer équitable au quotidien
12 Avril 2012

Des collectivités locales équitables ?

Grande première en 2009, 14 collectivités françaises ont été élues « Territoires de commerce équitable », pour saluer leur engagement en faveur de cette filière. La commande publique est en effet un levier essentiel pour sa démocratisation et son dynamisme. Cependant, si cette initiative amorce un mouvement vertueux, le défi reste de taille. En cause : des surcoûts que les collectivités ne sont pas toujours prêtes à supporter.

Ouvrir l'article Des collectivités locales équitables ?
01 Octobre 2010

D’où vient mon T-shirt en coton équitable ?

Un T-shirt étiqueté « coton équitable » et « biologique » attend de trouver preneur dans les rayons d’un magasin de grande distribution. D’où vient-il, quel a été son parcours ? Du champ de coton au rayon du magasin occidental, de la récolte de la matière première à la vente du produit fini, le chemin est long… L’exemple avec un banal T-shirt… pas si banal que cela s’il est équitable.

Ouvrir l'article D’où vient mon T-shirt en coton équitable ?
12 Avril 2012

"Il faut dire aux gens qu’ils peuvent agir"

Promu d’abord par des militants rassemblés autour d’une belle idée, le commerce équitable s’institutionnalise d’année en année. Mais sur le terrain, ce sont encore souvent les bénévoles qui font vivre les structures. Offrant leur temps, partageant leurs idées et expériences, ces ambassadeurs de l’équitable sont des relais essentiels entre la filière et le grand public. Reportage dans une boutique Artisans du Monde.

Ouvrir l'article
01 Octobre 2010

L'éthique est-elle sur l'étiquette ?

L’élément réglementaire pour savoir si une tablette de chocolat est équitable, c’est d’abord un logo. Ensuite pour rassurer un consommateur en mal d’informations, les marques redoublent d’inventions. Un vrai casse-tête face à un consommateur plutôt schizophrène.

Ouvrir l'article L'éthique est-elle sur l'étiquette ?
12 Avril 2012

Tout savoir (ou presque) sur les labels : un guide de la PFCE

S'y repérer dans les signes de garantie et autres labels est pour le consommateur un véritable casse-tête qui, devant la multiplication de ceux-ci, ne cesse de s'amplifier. Pour y remédier, la plate-forme pour le commerce équitable publie un guide très utile.

Ouvrir l'article Tout savoir (ou presque) sur les labels : un guide de la PFCE
Menu thématique :
POURQUOI CE SITE ?

Le site est dédié à une consommation et une production responsable (lire la suite...)

Tous les sujets
DIRECTIVES, STRATÉGIES EUROPÉENNES, LOIS ET DÉCRETS

Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord

Nouvelle loi "Economie sociale et solidaire" (loi ESS) du 31/07/2014. Le texte, dans son article 94, élargit la notion de commerce équitable en y incluant désormais les échanges Nord-Nord.

Ouvrir l'article Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord
Tous les sujets