Newsletter

orange
L'actualité du commerce responsable
COMPRENDRE 20 Décembre 2011

VRAI/FAUX n°6 - "Avec le changement climatique, il faut consommer local plutôt que des produits importés"

Au moment où le protocole de Kyoto (1), traité international visant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, semble réduit a minima, en l’attente de négociations sur un nouveau système contraignant, beaucoup s’interrogent sur les conséquences de l’inéluctable changement climatique et les moyens d’inverser une tendance inquiétante. Si les efforts nécessaires passent par des politiques publiques volontaristes et doivent peser majoritairement sur l’industrie, nos modes de vie sont également en jeu.

L'implication des consommateurs dans cette bataille contre l'effet de serre est ainsi une clé pour son éventuelle réduction. Mais comment changer nos pratiques de consommation ? L'une des voies recommandées est le consommer "local" et "de saison" : en privilégiant les produits de proximité (alimentaires ou autres), on réduit les besoins en transports, gros émetteurs de gaz à effet de serre. Comment, alors, concilier les achats équitables, des produits par définition importés des pays du Sud, et l'engagement contre le changement climatique ?

 

 

On ne peut pas tout produire localement

 

Premier élément de réponse : nombre de produits alimentaires que nous consommons au quotidien ne poussent pas dans les climats tempérés comme le nôtre : café, thé, chocolat, banane, pour ne prendre que les produits les plus emblématiques du commerce équitable. Ces derniers ont besoin de climats spécifiques dont l'Europe ne dispose pas. Ainsi, à moins de supprimer radicalement toute consommation de ces produits, aux propriétés nutritionnelles et gustatives avérées, nous continuerons à les importer de loin. Et tant qu'à faire, autant importer des produits issus du commerce équitable.

 

En effet, la production équitable garantit, entre autres, que les producteurs concernés fassent des efforts en matière environnementale. Les critères des principaux labels de commerce équitable (Fairtrade Max Havelaar, Ecocert Equitable, WFTO, etc) s'engagent à réduire au minimum l'utilisation de l'énergie (notamment l'énergie des sources non renouvelables), et celle d'intrants agricoles issus de l'industrie pétro-­-chimique (dont la production est fortement émettrice de CO²).

 

Par ailleurs, le label Ecocert Equitable concerne des produits issus à la fois du commerce équitable et de l'agriculture biologique, qui interdisent l'utilisation de tout intrant chimique au profit de pratiques biologiques visant à réduire les émissions de GES et à augmenter la séquestration du carbone (pratiques de fertilisation - engrais verts -, d'élevage...

 

 

Le bilan carbone n'est pas toujours en faveur d'une production locale

 

Le bilan carbone d'un produit consiste à calculer le total des émissions directes, indirectes et de gaz à effet de serre que sa production et sa consommation ont occasionnées. Le transport pour qu'il arrive au domicile du consommateur, s'il s'agit d'un bien de consommation courante, est donc comptabilisé dans ce bilan. On pourrait penser que plus un produit est local, moins il voyage loin, et meilleur serait son bilan carbone. Or cela n'a rien de systématique.

 

Une étude menée par une association Suisse, Climatop (2) comparant des sucres de betteraves européens et des sucres de cane bio et équitables d'Amérique du sud a mis en évidence que la nuisance climatique de la cane à sucre en question était de près de 40% inférieure à celle des sucres européens. On s'aperçoit ici que la production de la cane à sucre requiert bien moins d'énergie que celle de la betterave sucrière.

 

Les transports au long cours par bateau n'alourdissent que très peu la facture carbone de ces modes de production plus économes en énergie : selon une étude menée par Alter Eco sur ses propres produits (3), le transport par bateau ne représenterait qu'1% des émissions de gaz à effets de serre d'un produit du commerce équitable. Le transport routier en amont et en aval est le plus gros problème : il représente, toujours selon la même étude, près de 57 % des émissions de gaz à effets de serre ; 22% sont émises par le seul transport du distributeur jusque chez le consommateur ! Une bonne partie des solutions est donc à trouver chez nous, quel que soit le type de produit acheté…

 

 

Le commerce équitable : une multiplicité de démarches visant à atténuer le changement climatique

 

Consommer équitable n'est pas trahir la planète, bien au contraire. Ce type de commerce donne des outils spécifiques aux producteurs pour travailler, à leur niveau, contre le changement climatique.

 

Ainsi, la prime de développement est-­-elle utilisée par de nombreux producteurs pour financer des projets liés à l'adaptation aux changements climatiques : au Costa Rica par exemple, une coopérative de café l'a utilisée pour diviser par dix la quantité d'eau utilisée pour laver les fèves de café ; en Inde, des cultivateurs de thé en ont investi une partie pour remplacer leur système de chauffage traditionnel au bois par un système à panneaux solaires ; ou encore au Cameroun, les producteurs de coton ont mis en place des réservoirs pour récolter les eaux de pluie…

 

(1) Accéder au protocole de Kyoto

(2) Télécharger l'étude Climatop

(3) Télécharger l'étude Alter Eco

 

 

> Pour en savoir plus sur le commerce équitable et le changement climatique, consulter le site www.commerceequitable.org

 
Tous les sujets

COMPRENDRE

12 Avril 2012

Consommer équitable au quotidien

Avec plus de 3000 produits labellisés Max Havelaar ou Ecocert équitable, l’offre ne cesse de s’étoffer depuis 10 ans. A la maison, au bureau ou au café, les lieux de consommation se multiplient, même si l’achat reste occasionnel pour la plupart des consommateurs. Un réel potentiel de croissance existe encore, et pas seulement dans l’alimentaire.

Ouvrir l'article Consommer équitable au quotidien
12 Avril 2012

Des collectivités locales équitables ?

Grande première en 2009, 14 collectivités françaises ont été élues « Territoires de commerce équitable », pour saluer leur engagement en faveur de cette filière. La commande publique est en effet un levier essentiel pour sa démocratisation et son dynamisme. Cependant, si cette initiative amorce un mouvement vertueux, le défi reste de taille. En cause : des surcoûts que les collectivités ne sont pas toujours prêtes à supporter.

Ouvrir l'article Des collectivités locales équitables ?
01 Octobre 2010

D’où vient mon T-shirt en coton équitable ?

Un T-shirt étiqueté « coton équitable » et « biologique » attend de trouver preneur dans les rayons d’un magasin de grande distribution. D’où vient-il, quel a été son parcours ? Du champ de coton au rayon du magasin occidental, de la récolte de la matière première à la vente du produit fini, le chemin est long… L’exemple avec un banal T-shirt… pas si banal que cela s’il est équitable.

Ouvrir l'article D’où vient mon T-shirt en coton équitable ?
12 Avril 2012

"Il faut dire aux gens qu’ils peuvent agir"

Promu d’abord par des militants rassemblés autour d’une belle idée, le commerce équitable s’institutionnalise d’année en année. Mais sur le terrain, ce sont encore souvent les bénévoles qui font vivre les structures. Offrant leur temps, partageant leurs idées et expériences, ces ambassadeurs de l’équitable sont des relais essentiels entre la filière et le grand public. Reportage dans une boutique Artisans du Monde.

Ouvrir l'article
01 Octobre 2010

L'éthique est-elle sur l'étiquette ?

L’élément réglementaire pour savoir si une tablette de chocolat est équitable, c’est d’abord un logo. Ensuite pour rassurer un consommateur en mal d’informations, les marques redoublent d’inventions. Un vrai casse-tête face à un consommateur plutôt schizophrène.

Ouvrir l'article L'éthique est-elle sur l'étiquette ?
12 Avril 2012

Tout savoir (ou presque) sur les labels : un guide de la PFCE

S'y repérer dans les signes de garantie et autres labels est pour le consommateur un véritable casse-tête qui, devant la multiplication de ceux-ci, ne cesse de s'amplifier. Pour y remédier, la plate-forme pour le commerce équitable publie un guide très utile.

Ouvrir l'article Tout savoir (ou presque) sur les labels : un guide de la PFCE
Menu thématique :
POURQUOI CE SITE ?

Le site est dédié à une consommation et une production responsable (lire la suite...)

Tous les sujets
DIRECTIVES, STRATÉGIES EUROPÉENNES, LOIS ET DÉCRETS

Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord

Nouvelle loi "Economie sociale et solidaire" (loi ESS) du 31/07/2014. Le texte, dans son article 94, élargit la notion de commerce équitable en y incluant désormais les échanges Nord-Nord.

Ouvrir l'article Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord
Tous les sujets