Newsletter

orange
L'actualité du commerce responsable
COMPRENDRE 16 Avril 2012

Equité et transparence : Alter Eco, Ethiquable et Jardin Bio font la course en tête

Trois marques se distinguent par une démarche de transparence et de pédagogie sans freins.

La production de cacao représente le 3eme marché mondial de matières premières agricoles (après le café et le sucre) et génère un chiffre d'affaires de près de 80 milliard de dollars par an. Cependant, derrière ces chiffres florissants se cache d'autres chiffres :

 

- Le revenu des producteurs de cacao est d'environ 1$ par jour et par personne pour une famille de 6 à 7 individus dépendant uniquement de la production de cacao.

 

- Plus de 250.000 enfants sont utilisés et exploités dans les plantations de cacao de l'Afrique de l'ouest (principalement en Cote d'Ivoire)

 

Aujourd'hui, 90% de la production mondiale de cacao provient de petites fermes de 2 à 5 hectares et  68% est produite en Afrique (Cote d'Ivoire, Ghana, Nigéria et Cameroun). Au total, ce sont plus de 40 millions de personnes qui dépendent du cacao pour vivre (producteurs, travailleurs, familles). Les enjeux d'équité et de transparence sur la filière du cacao sont donc essentiels.

 

Trois marques se distinguent par une démarche de transparence et de pédagogie sans freins.

 

- Alter Eco : ce chocolat noir Intense dégustation est doublement labellisé car issu de l'agriculture biologique (label AB) et accompagné par l'association Max Havelaar, qui oeuvre entre autres pour une filière de cacao équitable.. Sur l'étiquette, la marque joue la transparence totale, ce qui lui vaut la première place dans ce classement. La provenance de tous les ingrédients sont indiqués et ils sont issus à 100% du commerce équitable. La pâte de cacao vient du Pérou (coopérative Acopagro avec projet de scolarisation et reforestation), le sucre de canne du Paraguay, le beurre de cacao de République Dominicaine et l'extrait de vanille de Madagascar. De plus, l'intérieur de l'emballage notifie la mention < produit compensé carbone > : la marque participe à un programme de reforestation avec l'équivalent du carbone émis au cours de la vie du chocolat. En revanche, il n'y a pas d'informations nutritionnelles. Mais sur Internet, beaucoup d'informations sont précisées dont 50 engagements pour le commerce équitable et l'environnement. On peut même télécharger les rapports d'audit réalisés dans les fermes. Alter Eco remporte la première place pour les informations fournies sur Internet.

 

- Ethiquable : ce chocolat Noir 68% qui vient du Pérou possède également les deux labels AB et Fairtrade Max Havelaar (avec 99,5% d'ingrédients équitables). On peut lire aussi sur l'emballage à base de fibres recyclées à 90% et imprimés avec des encres végétales, que la coopérative de producteurs de cacao est située dans la haute vallée de Piura, où 600 familles cultivent 1 à 2 hectares. Sur Internet, chaque coopérative de chaque pays est détaillée avec son processus de récolte, son histoire, son organisation, les effets économiques, sociaux et environnementaux du commerce équitable. Unique : le site mentionne le prix d'achat d'une tonne de fèves, soit entre 3500 € et 4000 € en 2007 alors que les cours internationaux étaient situés à 2000 €. Ethiquable arrive en deuxième position, et l'entreprise se démarque du lot avec Alter Eco, grâce à leur implication sur place auprès des coopératives et leur engagement environnemental.

 

- Jardin Bio : le chocolat Noir dégustation 70% de cacao marqué AB et Fairtrade Max Havelaar (100% d'ingrédients équitables) est fait avec une pâte de cacao de Saint-Domingue. L'étiquette mentionne  aussi le nom de la coopérative de producteurs de cacao : Conacado en l'occurrence pour l'emballage observé. Jardin Bio du groupe Léa Nature est membre de "1% for the Planet", un réseau d'entreprises qui consacrent au minimum 1% de leur chiffre d'affaires annuel à des associations environnementales. Sur internet, on apprend que la Fundopo (Fundacion dominicano de Productores Organico) regroupe 752 producteurs de cacao, et ququi e95% du cacao y est cultivé est bio. La marque soutient des constructions d'écoles, un centre de soins, une ferme expérimentale et des cours d'alphabétisation. Jardin Bio arrive donc dans le peloton de tête question éthique et transparence.

 

D'autres marques d'acteurs engagés présentent un bilan légèrement décevant, les informations fournies paraissant parfois trop succinctes pour évaluer leur réelle implication.

 

- Kaoka : ce chocolat Bio Organic noir 70% est marqué Bio Equitable, un logo qui garantit les deux qualités que sont l'agriculture biologique et le commerce équitable(respect du cahier des charges Ecocert-Equitable, du certificateur Ecocert), et qui concerne ici le cacao et la vanille. Cependant, leur provenance n'est pas mentionnée sur l'étiquette. On en sait plus à la lecture du site Internet : la marque est implantée en Equateur et travaille avec 18 coopératives de l'Union des producteurs de cacao National d'Equateur, soit 1800 familles sur une surface de 12000 hectares de plantations certifiées bio. Leur éthique (revenus décents, respect de l'environnement, politique durable...) est mentionnée mais avec peu d'exemples concrets.

 

- Monoprix : le chocolat noir éclats de fèves de cacao de Monoprix Gourmet est étiqueté en provenance de Saint-Domingue, labellisé Fairtrade Max Havelaar avec 99% d'ingrédients équitables. Sur Internet, zéro information et une fausse : < origine France > pour ce chocolat de Saint-Domingue.

 

- Fairglobe Lidl : ce chocolat noir amer à 70% est labellisé Max Havelaar avec 99,5% d'ingrédients équitables. Sur l'étiquette, on ne trouve pas d'informations supplémentaires concernant l'approche environnementale mais on peut voir la provenance précise de la pâte de cacao, le Ghana. Pas d'informations sur le site Internet sauf un petit résumé de la démarche Fairtrade Max Havelaar mais en anglais !

 

 - Carrefour : le chocolat noir 74% de cacao Equateur de Carrefour Agir Solidaire est labellisé Fairtrade Max Havelaar. Et 98% des ingrédients sont issus du commerce équitable. Pas d'informations supplémentaires sur le site Internet.

 

- Escale Equitable : labellisé Fairtrade Max Havelaar avec 99,5% d'ingrédients équitables, ce noir Dégustation 70% de cacao de la marque Lobodis ne donne pas le pays d'origine de la pâte de cacao sur l'étiquette, juste Amérique Centrale et Afrique. Pas de précisions nutritionnelles non plus. Sur le site Internet, aucune précision sur le cacao mais beaucoup plus sur le café.

 

- Marque Repère : laTablette d'Or Esprit noir 72% ne précise pas d'où vient la pâte de cacao sur son emballage. Sur le site Internet de la marque du groupe Leclerc, on connaît la provenance des fèves, Afrique et Océanie, mais pas de précision. Un encadré note seulement que le produit est fabriqué dans une usine qui réduit sa quantité de déchets.

 

Enfin,  les grandes marques conventionnelles, bien qu'impliquées à divers titres dans des démarches de Responsabilité Sociale des Entreprises (la RSE est la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable), communiquent peu sur leurs pratiques et n'ont pas entrepris de démarche de commerce équitable.

 

- Côte d'Or : un chocolat Dégustation 70% noir intense dont on ne connaît que très vaguement la provenance du cacao (Amérique du Sud, Afrique et autres origines). En revanche, la  marque garantit qu'au moins 30% du cacao de chaque tablette de cette gamme provient de fermes vérifiées par l'ONG Rainforest Alliance. Une page complète précise la démarche sur Internet. La vérification Rainforest Alliance incite les agriculteurs à mettre en place une démarche d'agriculture durable de leurs fermes de cacaoyers pour contrôler les coûts, optimiser les rendements et la qualité des cultures. Cette vérification se fonde sur un ensemble de critères prenant en compte des enjeux environnementaux, sociaux, économiques.

 

- Lindt : cet Excellence 70% de cacao ne mentionne pas la provenance du cacao sur l'étiquette, ni aucune informations nutritionnelles. Mais sur le site Internet, on connaît un peu mieux les diverses origines des fèves - Amérique Centrale, Amérique du Sud, Madagascar et Ghana - et les différents engagements durables : démarche RSE de l'entreprise, adhésion à la Fondation Mondiale pour le Cacao et programme de cultures durables au Ghana dans le cadre du < Stustainable Tree Crops Programm > afin d'augmenter les revenus des exploitants ruraux locaux et de mieux respecter l'environnement.

 

- Nestlé : cet Intense 70% est issu de cacao d'Afrique de l'Ouest et d'Equateur mais sans origine précise notée sur l'emballage. Aucune précision non plus sur le site Internet Nestlé. Il faut se rendre sur < croquonslavie.fr > et < cocoaplan.fr > où l'on apprend que la marque est membre fondateur de < Initiative Cacao International>, ce qui engage à lutter contre le travail des enfants, contre les pratiques abusives et à former les fermiers. Egalement membre de la Fondation Mondiale du Cacao et initiatrice du < plan cacao > (collaborations avec l'association Max Havelaar), Nestlé finance des constructions d'écoles, des installations de pompes hydrauliques et diminue le nombre d'intermédiaires pour traiter directement avec les petites coopératives. 

 

 

Les autres articles

 

> 12 chocolats passés au crible : Comment avons-nous procédé ?

 

> Le palmarès du goût : manger équitable et savoureux, c'est possible !


> Sur les traces historiques du chocolat : la Solidaire du chocolat

 

> Cacao, sucre, graisses : des profils nutritionnels bien distincts

 

> Et le travail des enfants ?

 

> Le chocolat équitable, meilleur pour l'environnement

 
Tous les sujets

COMPRENDRE

12 Avril 2012

Consommer équitable au quotidien

Avec plus de 3000 produits labellisés Max Havelaar ou Ecocert équitable, l’offre ne cesse de s’étoffer depuis 10 ans. A la maison, au bureau ou au café, les lieux de consommation se multiplient, même si l’achat reste occasionnel pour la plupart des consommateurs. Un réel potentiel de croissance existe encore, et pas seulement dans l’alimentaire.

Ouvrir l'article Consommer équitable au quotidien
12 Avril 2012

Des collectivités locales équitables ?

Grande première en 2009, 14 collectivités françaises ont été élues « Territoires de commerce équitable », pour saluer leur engagement en faveur de cette filière. La commande publique est en effet un levier essentiel pour sa démocratisation et son dynamisme. Cependant, si cette initiative amorce un mouvement vertueux, le défi reste de taille. En cause : des surcoûts que les collectivités ne sont pas toujours prêtes à supporter.

Ouvrir l'article Des collectivités locales équitables ?
01 Octobre 2010

D’où vient mon T-shirt en coton équitable ?

Un T-shirt étiqueté « coton équitable » et « biologique » attend de trouver preneur dans les rayons d’un magasin de grande distribution. D’où vient-il, quel a été son parcours ? Du champ de coton au rayon du magasin occidental, de la récolte de la matière première à la vente du produit fini, le chemin est long… L’exemple avec un banal T-shirt… pas si banal que cela s’il est équitable.

Ouvrir l'article D’où vient mon T-shirt en coton équitable ?
12 Avril 2012

"Il faut dire aux gens qu’ils peuvent agir"

Promu d’abord par des militants rassemblés autour d’une belle idée, le commerce équitable s’institutionnalise d’année en année. Mais sur le terrain, ce sont encore souvent les bénévoles qui font vivre les structures. Offrant leur temps, partageant leurs idées et expériences, ces ambassadeurs de l’équitable sont des relais essentiels entre la filière et le grand public. Reportage dans une boutique Artisans du Monde.

Ouvrir l'article
01 Octobre 2010

L'éthique est-elle sur l'étiquette ?

L’élément réglementaire pour savoir si une tablette de chocolat est équitable, c’est d’abord un logo. Ensuite pour rassurer un consommateur en mal d’informations, les marques redoublent d’inventions. Un vrai casse-tête face à un consommateur plutôt schizophrène.

Ouvrir l'article L'éthique est-elle sur l'étiquette ?
12 Avril 2012

Tout savoir (ou presque) sur les labels : un guide de la PFCE

S'y repérer dans les signes de garantie et autres labels est pour le consommateur un véritable casse-tête qui, devant la multiplication de ceux-ci, ne cesse de s'amplifier. Pour y remédier, la plate-forme pour le commerce équitable publie un guide très utile.

Ouvrir l'article Tout savoir (ou presque) sur les labels : un guide de la PFCE
Menu thématique :
POURQUOI CE SITE ?

Le site est dédié à une consommation et une production responsable (lire la suite...)

Tous les sujets
DIRECTIVES, STRATÉGIES EUROPÉENNES, LOIS ET DÉCRETS

Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord

Nouvelle loi "Economie sociale et solidaire" (loi ESS) du 31/07/2014. Le texte, dans son article 94, élargit la notion de commerce équitable en y incluant désormais les échanges Nord-Nord.

Ouvrir l'article Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord
Tous les sujets