COMPRENDRE 16 Avril 2012

Le chocolat équitable, meilleur pour l’environnement

L'arbre cacaoyer nécessite des attentions particulières car il déteste la lumière et pousse idéalement à l'ombre des sous-bois.

Il faut en moyenne 5 ans pour qu'un cacaoyer puisse produire des fèves et 10 pour qu'il atteigne son pic de production.

 

La culture du cacao est très délicate car elle peut facilement être affectée par de mauvaises conditions climatiques ainsi que par des maladies, à l‘origine de pertes pouvant atteindre 30% de la production mondiale1 Cela conduit généralement les producteurs a une utilisation importante de pesticides et fertilisants .

Conséquence majeure de plusieurs décennies de prix bas et incertains, il est difficile pour les producteurs d'investir dans de nouveaux plants de cacaoyer ou dans l'achat de matériel de fermentation ou de séchage qui leur permettrait d'obtenir une production de meilleure qualité.

 

Actuellement, le vieillissement des cacaoyers, le manque de formation et les mauvaises techniques de fermentation et de séchage réduisent la qualité des récoltes ainsi que les rendements et menacent la durabilité de la filière cacao.

 

Les producteurs de cacao partenaires d'Ethiquable le font pousser dans un système non intensif, sous couvert forestier, ce qui revient à capter du carbone pour lutter contre l'effet de serre.

Carrefour a rejoint le programme Changement Climatique destiné aux producteurs de l'hémisphère Sud (comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre, projets de mitigation) : ceux-ci ont accès aux bénéfices de l'Economie Sobre en carbone et au développement de pratiques agricoles durables, c'est à dire préservation des sols, de la biodiversité et de l'eau.

 

Le groupe Léa Nature (Jardin Bio) a une politique carbone : énergies renouvelables au siège social, formation à l'éco-conduite pour la force de vente, emballages recyclés...

 

Alter Eco, le plus convaincant selon les observateurs de l'étude, finance des projets de reforestation et déforestation évitée, grâce à sa politique de réduction des émissions de gaz à effet de serre.


Les grands absents de la question environnementale sont les marques Lindt, Monoprix et Lidl. On notera aussi que pour l'absence d'utilisation de pesticides, il faut se tourner vers les chocolats issus de l'agriculture biologique.

 

 

Les autres articles

 

> 12 chocolats passés au crible : Comment avons-nous procédé ?

 

> Le palmarès du goût : manger équitable et savoureux, c'est possible !


> Sur les traces historiques du chocolat : la Solidaire du chocolat

 

> Cacao, sucre, graisses : des profils nutritionnels bien distincts

 

> Equité et transparence : Alter Eco, Ethiquable et Jardin Bio font la course en tête

 

> Et le travail des enfants ?