Newsletter

orange
L'actualité du commerce responsable
COMPRENDRE 03 Mai 2013

Dans la jungle des labels et autres allégations

Tous les labels


ECOLABEL EUROPEEN SUR LES TEXTILES
 


  Garanties : l'écolabel européen sur les textiles est un label environnemental officiel qui distingue des produits textiles dont les impacts environnementaux sur l'ensemble du cycle de vie (utilisation de produits textiles toxiques ou écotoxiques, rejets de produits chimiques, utilisation d'énergie…extraction des matières premières, production, distribution, utilisation et fin de vie) ont été minimisés réduits par rapport à des produits équivalents non labellisés. Ses critères portent notamment sur la réduction de l'utilisation de produits toxiques ou écotoxiques, sur la limitation des rejets dans l'eau et dans l'air, la résistance au lavage…
Il ne comporte pas de critères sociaux ou économiques.

Types de produits : ce label porte sur tous types de produits textiles naturels ou synthétiques.

Contrôles : La conformité des produits au cahier des charges du label est garantie par des contrôles réalisés par un tiers certificateur indépendant.

Aucun produit d'habillement n'est certifié à la fin 2012. Seuls des textiles d'intérieur et du linge de maison (draps, housses de couette, oreillers, couettes …) certifiés sont disponibles.
Pour en savoir plus : www.eco-label.com ou www.ecolabel.fr
Il existe également un écolabel officiel allemand pour les textiles (Blauer Engel, ou Ange Bleu en français) mais aucun produit n'est actuellement certifié.
Pour en savoir plus : www.blauer-engel.de


 

CONFIANCE TEXTILE testé substances nocives Oeko-Tex® Standard 100
 

  Garanties : le label ÖKO TEX Standard 100 (Confiance textile 100 en français) garantit l'absence de substances nocives dans le textile. Il garantit l'absence (ou la très faible teneur en) de substances indésirables (formaldéhyde, métaux lourds, phénols chlorés, pesticides, phtalates, organo-étains, benzène chloré, toluène, colorants cancérigènes ou allergènes, retardateurs de flamme ...). Les émissions de COV (composés organiques volatils) et les émissions de d'odeurs sont également limitées. Toutes les substances énumérées sont interdites ou limitées selon une liste spécifique.
Types de produits : tout type de produit textile, naturel ou synthétique, matelas, couettes en plumes, mousses, tissus d'ameublement et articles en cuir... Les limites varient selon les 4 classes de produits : articles pour bébé, articles en contact direct avec la peau, articles sans contact avec la peau et matériaux de décoration.

Contrôles : les contrôles sont effectués par un tiers indépendant.

Öko Tex ne comporte pas de critères sur le mode de culture des fibres naturelles (agriculture intensive ou agriculture biologique) ni sur la confection.
Pour en savoir plus : www.oeko-tex.com


Oeko-Tex® Standard 1000 ECO-FRIENDLY FACTORY (Confiance Textile 1000, établissement respectueux de l'environnement)

 

  Garanties : Oeko-Tex® Standard 1000 est un système de contrôle, d'audit et de certification pour les sites de production respectueux de l'environnement. Il mesure l'efficacité des actions de minimisation des impacts environnementaux du site de production.
Les adjuvants et colorants nuisibles pour l'environnement ne sont pas autorisés ; des valeurs guides ont été fixées pour le traitement des eaux usées et de l'air, la maîtrise de la consommation d'énergie, les mesures pour éviter le bruit et la poussière, la sécurité sur le lieu de travail. Le travail des enfants est proscrit.
30% de la production totale soit déjà certifiée selon l'Oeko-Tex ® Standard 100.

Types de produits : tous produits textiles (articles de literie, vêtements, textiles d'ameublement …).

Contrôles : les contrôles sont effectués tous les trois ans par un tiers indépendant.

Ce label apporte essentiellement des garanties sur le respect de l'environnement par le site de production et exclut le travail des enfants.
Pour en savoir plus : www.oeko-tex.com


 

Oeko-Tex® Standard 100 Plus (CONFIANCE TEXTILE 100 Plus testé substances nocives)

 

  Garanties : les produits certifiés Öko-Tex 100 répondent aux deux normes Öko-Tex : Öko-Tex 100 pour le produit fini (garanti sans substances nocives) et Öko-Tex 1000 pour l'ensemble du processus (établissement respectueux de l'environnement). Les textiles labellisés sont garantis sans substances indésirables néfastes pour la santé et l'environnement et conformes à des normes sociales.
Types de produits : tous produits textiles (articles de literie, vêtements, ameublement, etc.).

Contrôles : les contrôles sont effectués tous les trois ans par un tiers indépendant.

Pour en savoir plus : www.oeko-tex.com


 

2 – Le « Bio » et dérivés

 

GOTS -Global Organic Textile Standard - Organic

 

  Garanties : critères sur la culture des fibres naturelles (certification agriculture biologique), sur le procédé de transformation (exclusion des produits chimiques toxiques, métaux lourds, colorants azoïques, eau de Javel ...), la toxicité humaine (résidus indésirables) ainsi que des critères minimums sociaux basés sur les conventions essentielles de l'Organisation internationale du Travail (OIT) pour tous les transformateurs et les fabricants.
 

Types de produits : tous produits textiles en fibres naturelles et les accessoires.

Contrôles : les contrôles sont effectués par un tiers indépendant.

Un produit textile portant le GOTS «biologique» doit contenir un minimum de 95% des fibres organiques certifiées. GOTS remplace depuis 2007 les labels français ECOCERT textiles biologiques et écologiques et néerlandais EKO.
Le label GOTS est très complet puisqu'il porte à la fois sur le mode de culture des fibres, leur transformation et la confection des vêtements en incluant des critères environnementaux et sociaux.
Pour en savoir plus : www.global-standard.org


 

GOTS -Global Organic Textile Standard - Made with organic

 

 

Garanties : le label comporte des critères sur le mode de culture des fibres naturelles (certification biologique), le procédé de transformation (exclusion des produits chimiques toxiques, des métaux lourds, colorants azoïques, eau de javel ...), la toxicité humaine (résidus indésirables) ainsi que des critères minimums sociaux basés sur les conventions essentielles de l'Organisation internationale du Travail (OIT) pour tous les transformateurs et les fabricants.

 

Types de produits : tous produits textiles en fibres naturelles.

Contrôles : les contrôles sont effectués par un tiers indépendant.

Un produit textile portant le GOTS «made with organic» doit contenir un minimum de 70% des fibres organiques certifiées. Ce label international remplace depuis 2007 les labels français ECOCERT et néerlandais EKO.
Pour en savoir plus : www.global-standard.org


 

bioRe

 

  Garanties : le coton BioRe est issu de l'agriculture biologique et BioRe ; les exploitants sont incités à diversifier les cultures sur leur exploitation pour limiter ainsi les dommages environnementaux. En ce qui concerne le procédé de transformation, la teinture est assurée sans produits chimiques de synthèse, le blanchiment sans chlore (mais avec de l'oxygène) et la finition sans formaldéhyde. Le traitement des eaux usées avant leur rejet dans l'environnement est obligatoire.

Le label apporte des garanties sur les conditions de travail dans l'industrie de transformation conformément à la norme SA 8000 : santé et sécurité, pas de travail forcé, pas de travail des enfants, pas de discrimination, horaires de travail encadrés, salaire minimum est garanti de même que le paiement de toutes les cotisations obligatoires de sécurité sociale Sur le plan économique, l'achat au cultivateur de sa récolte à un prix supérieur de 20% à celui du marché pendant 5 ans est garanti.
Les produits certifiés bioRe® portent un code de traçabilité pour un suivi des différentes étapes de leur transformation, de la culture du coton jusqu'au produit fini.

Types de produits : tous produits en coton.

Contrôles : les contrôles sont effectués par un tiers indépendant.

BioRe est une initiative de l'entreprise Suisse Remei.
Pour en savoir plus : www.remei.ch


 

ORGANIC EXCHANGE 100

 

  Garanties : le label Organic Exchange 100 est détenu et géré par l'organisation internationale Textile Exchange créée en 2002 (sous le nom d'Organic Exchange).
Le label Organic Exchange 100 garantit la composition 100 % biologique des fibres (contre 95 % pour la plupart des autres labels).
Les accessoires (boutons, fermetures éclair) ne sont pas soumis à des exigences spécifiques.
Types de produits : tous types de produits textiles en coton.

Contrôles : contrôles par un tiers indépendant.

Pour en savoir plus : www.textileexchange.org


 

ORGANIC EXCHANGE BLEND

 

  Garanties : le label Organic Exchange Blend est détenu et géré par l'organisation internationale Textile Exchange créée en 2002 (sous le nom d'Organic Exchange).
Le label Organic Exchange Blend garantit que le textile contient au moins 5 % de fibres de coton issues de l'agriculture biologique grâce à un système de traçabilité.
Les accessoires (boutons, fermetures éclair …) ne sont pas soumis à des exigences spécifiques.
Types de produits : tous types de produits textiles en coton.

Contrôles : contrôles par un tiers indépendant.

Pour en savoir plus : www.textileexchange.org


 

NATUR TEXTIL

 

  Garanties : 95% des fibres au moins d'un textile certifié Natur Textil sont issues de l'agriculture biologique ou en conversion. Le cahier des charges autorise l'ébouillantement, le lavage, le blanchiment et tout traitement mécanique ou thermique à l'aide de substances naturelles, paraffine, huile de paraffine, amidon ... Il interdit l'utilisation d'ammoniac, chlore, métaux lourds, produits susceptibles de contenir des OGM, formaldéhyde, pour les accessoires pas de PVC, nickel, chrome ... La mercerisation (traitement à la soude permettant de rendre le tissu brillant) n'est pas autorisée.
Le référentiel comporte aussi des critères sociaux basés sur les conventions fondamentales du Bureau international du travail : respect des droits des salariés, pas de travail forcé, pas de durée excessive du travail, pas de travail des enfants, liberté syndicale, droit d'organisation et de négociation collective, sécurité du travail, versement de salaires décents, pas d'emploi précaire ...
Natur Textil est très complet puisqu'il porte à la fois sur le mode de culture des fibres, leur transformation et la confection des vêtements en incluant des critères environnementaux et sociaux.

Types de produits : tous produits textiles en fibres naturelles.

Contrôles : les contrôles sont effectués par un tiers indépendant.

Pour en savoir plus : www.naturtextil.com


 

DEMETER

 

  Garanties : les fibres de laine, de coton ou de lin certifiées, sont issues de fermes certifiées agriculture biodynamique Demeter (selon un cahier des charges plus exigeant que celui de l'agriculture biologique certifiée par le logo AB). La transformation des fibres doit être conforme au label Naturtextil. De plus, le coton doit être récolté à la main, la mécanisation étant possible seulement lorsque l'usage de produits chimiques est exclu. Les fibres animales doivent être tondues ou peignées.
Le label Demeter textile peut être accordé à des produits contenant des fibres naturelles conventionnelles qui ne seraient pas disponibles sous label Demeter jusqu'à hauteur de 50 %.
Types de produits : tous produits textiles en fibres naturelles.

Contrôles : les contrôles sont effectués par un tiers indépendant.

Demeter est très exigeant en ce qui concerne la phase agricole d'obtention des matières premières ; la phase de transformation des fibres est couverte par la conformité au label Natur Textil.

Pour en savoir plus : http://demeter.net/


 

3 – Equitable, social, respectueux des droits
 

 

FAIRTRADE/MAX HAVELAAR

 

 

Garanties : le label Fairtrade-Max Havelaar sur un produit textile certifie l'obtention des fibres de coton, selon les standards du commerce équitable qui garantit des revenus décents au producteur et des perspectives de développement.
La garantie va au-delà de la certification de la matière première de base Lepuisque Max Havelaar garantit aussi le respect des 8 principales conventions de l'Organisation internationale du travail sur toute la filière production est garanti, y compris la transformation des fibres et la confection des articles.

 

Les critères portent essentiellement sur les aspects commerciaux des échanges mais l'environnement est aussi pris en compte : le coton cultivé en Afrique de l'Ouest et en Inde est "pluvial" c'est-à-dire qu'il n'a pas besoin d'irrigation, point important pour la préservation des ressources en eau. Les les OGM sont proscrits, le coton est cultivé en polyculture, c'est-à-dire conjointement à d'autres cultures, dont des cultures vivrières. Des pesticides sont utilisés mais selon Max Havelaar deux fois moins qu'en culture conventionnelle.


Types de produits : tous produits textiles en coton et coton non textile (produits d'hygiène).

Contrôles : les contrôles sont effectués par Flo Cert, accrédité ISO 65 depuis fin 2007. Cette organisation en charge du contrôle est depuis 2004 séparée juridiquement de FLO international, l'organisation titulaire du label Fairt Trade (Max Havelaar pour la France).

Pour en savoir plus : www.maxhavelaarfrance.org


 

COTON FABRIQUE EN AFRIQUE/ COTTON MADE IN AFRICA

 

 

Garanties : Ce label crée par la Fondation Aid par Trade vise à distinguer du coton africain. Le cahier des charges comprend des critères d'exclusion qui empêche tout accès au label dans le cas de pratiques problématiques, en particulier la culture sous irrigation, les pires formes de travail des enfants, l'abattage de forêts primaires, l'utilisation de pesticides interdits par la convention de Stockholm, de la liste des pesticides dangereux et extrêmement dangereux de l'OMS et de pesticides répertoriés par la Convention de Rotterdam, la culture du coton OGM.

Lescritères positifs sont construits selon un principe de feux tricolores.

 

Les critères sociaux portent sur les plantations et sur les usines d'égrenage. Le cahier des charges définit aussi le délai de paiement du coton aux producteurs.

 

Les outils proposés et la matrice des critères favorisent une démarche de progrès.


Types de produits : tous produits textiles en coton.

Contrôles : contrôle par un tiers indépendant.

Pour en savoir plus : www.cotton-made-in-africa.com


 

BETTER COTTON INITIATIVE

 

  Garanties : Better Cotton est une initiative créée en 2005 par des industriels (GAP, H&M, IKEA …) et des ONG (Organic Exchange, Oxfam, PAN UK, and WWF). Le cahier des charges comprend des garanties environnementales et sociales.
Pour la partie environnement, les pesticides sont manipulés par des personnes en bonne santé et formées, jamais par des femmes enceintes ou par des enfants. La lutte intégrée (avec des insectes bénéfices par exemple) est préconisée. Seuls les pesticides homologués dans le pays et étiquetés dans la langue du pays sont autorisés ; ceux listés dans la convention de Stockholm sont proscrits. Certains pesticides problématiques ne sont plus utilisés si des alternatives sont disponibles. L'usage de l'eau est optimisé, ainsi que l'application de nutriments sur les sols ; la structure et la fertilité du sol sont préservées, les pratiques favorisent la biodiversité dans et autour de l'exploitation.
Sur le plan social, les principales conventions du Bureau international du travail sont respectées : les petits producteurs ont le droit de former leurs propres organisations et les salariés et employés ont le droit d'association et de représentation syndicale. Les salariés et employés ont accès à de l'eau potable et sanitaire, ils reçoivent une formation en santé/sécurité correspondant au poste occupé, ils disposent d'un endroit propre où prendre leurs repas et d'un accès à des soins médicaux sans frais. Le travail des enfants de moins de 15 ans est interdit (sauf travail "léger" de 13 à 15 ans, travail dangereux à partir de 18 ans).
Better Cotton Initiative, démarche beaucoup moins exigeante que les labels, est adaptée aux gros volumes produits par les multinationales.

Types de produits : tous produits textiles à base de coton.

Contrôles : contrôles par un tiers indépendant.

Pour en savoir plus : www.bettercotton.org


 

LE PROGRAMME FIBRE CITOYENNE

 

  Il ne s'agit pas d'un label, mais d'une démarche d'accompagnement (qui s'appuie sur la norme Iso 26000) des entreprises du secteur textile, ainsi que des entreprises et collectivités publiques consommatrices de produits textiles, qui souhaitent concilier activité textile et développement durable.
Cette initiative consiste à Il s'agit d'un accompagnementr à la mise en œuvre d'une démarche de développement durable définie, améliorée dans le temps et faisant l'objet d'un audit de contrôle par un Tiers Expert.
contrôlée, par un comité qui regroupe les parties prenantes concernées par le secteur et ses enjeux (pouvoirs publics, organisations professionnelles, ONG).
Pour devenir membre du programme, l'entreprise textile s'engage contractuellement sur l'ensemble de son activité à respecter des critères sanitaires, sociaux et environnementaux et à s'inscrire dans une démarche de progrès (développement durable), y compris sur ses filières de production etl'ensemble de sa chaine d'approvisionnement.
L'entreprise doit prouver qu'elle respecte plusieurs critères impératifs, parmi lesquels l'innocuité des produits, la transmission de sa traçabilité, ainsi qu'un état des lieux transparent de son activité au regard des enjeux du développement durable.

L'entreprise rend compte de ses garanties et avancées devant un comité multipartite et doit en apporter les preuves.
Les garanties et les démarches de progrès sont encadrées et évaluées par différents experts (pouvoirs publics, organisations professionnelles et société civile) réunis au sein due Comités Consultatifs de Veille et de Validation. Ce comité valide l'attribution, le renouvellement ou la suspension du statut annuel de membre, au vu du résultat de l'audit de contrôle. Il valide également, sur la base de référentiels précis, le niveau de maîtrise des enjeux du développement durable atteint chaque année par l'entreprise membre.

L'entreprise peut faire valoir son appartenance au programme auprès de sces clients et partenaires.
Pour en savoir plus : www.fibrecitoyenne.org
 
Tous les sujets

COMPRENDRE

01 Octobre 2010

Qui est Max Havelaar ?

En bref. Son nom est bien connu, mais qui est-il ? Max Havelaar, aujourd’hui assimilé au café et à tout autre produit équitable, fut au XIXe siècle un célèbre… personnage de roman !

Ouvrir l'article Qui est Max Havelaar ?
01 Octobre 2010

Le commerce équitable, clé du développement en Afrique ?

Cacao, café, fleurs, coton, huile d’Argan... La liste de ce que peut offrir l’Afrique est longue, très longue. Pourtant, le continent tout entier reste encore en marge du commerce international. Ce qui pourrait expliquer en partie son retard également sur le marché du commerce équitable. En positif, ce rattrapage possible peut apparaître comme une opportunité de développement de ce continent.

Ouvrir l'article Le commerce équitable, clé du développement en Afrique ?
01 Octobre 2010

Qui sont les consommateurs équitable ?

Le commerce équitable se démocratise. L’archétype du profil « bobo » du consommateur de produits équitables est de moins en moins prépondérant, rejoint par des acheteurs moins fortunés, grâce à un élargissement de l’offre et des réseaux de distribution. En outre, depuis trois ans, la crise sociale transforme en profondeur les motivations d’achat. La question de la valeur du travail devient un atout pour le développement du commerce équitable.

Ouvrir l'article Qui sont les consommateurs équitable ?
12 Avril 2012

Où faire son marché équitable ?

Poser un paquet de café dans un caddie en deux secondes ou flâner et discuter dans une boutique spécialisée tenue par des passionnés : deux façons bien distinctes d’acheter équitable. Les lieux de vente se multiplient et le consommateur, en fonction de son degré d’engagement, peut trouver son réseau de distribution le mieux adapté. Dernier challenger qui pourrait tirer son épingle du jeu : internet.

Ouvrir l'article Où faire son marché équitable ?
12 Avril 2012

Consommer équitable au quotidien

Avec plus de 3000 produits labellisés Max Havelaar ou Ecocert équitable, l’offre ne cesse de s’étoffer depuis 10 ans. A la maison, au bureau ou au café, les lieux de consommation se multiplient, même si l’achat reste occasionnel pour la plupart des consommateurs. Un réel potentiel de croissance existe encore, et pas seulement dans l’alimentaire.

Ouvrir l'article Consommer équitable au quotidien
01 Octobre 2010

L'Amap, un commerce équitable Nord-Nord ?

En bref. Changements climatiques, OGM, grande distribution... Les nouveaux défis que doivent relever les agriculteurs sont de taille. C’est pourquoi certains ont choisi de se tourner vers les Associations pour le maintien de l’agriculture paysanne (AMAP).

Ouvrir l'article L'Amap, un commerce équitable Nord-Nord ?
Menu thématique :
POURQUOI CE SITE ?

Le site est dédié à une consommation et une production responsable (lire la suite...)

Tous les sujets

Agenda

Les manifestations, colloques, salons... sur la consommation responsable.

 

Ouvrir l'article Agenda
Tous les sujets
DIRECTIVES, STRATÉGIES EUROPÉENNES, LOIS ET DÉCRETS

Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord

Nouvelle loi "Economie sociale et solidaire" (loi ESS) du 31/07/2014. Le texte, dans son article 94, élargit la notion de commerce équitable en y incluant désormais les échanges Nord-Nord.

Ouvrir l'article Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord
Tous les sujets