Newsletter

orange
L'actualité du commerce responsable
COMPRENDRE 06 Août 2016

Du miel éthique ? Focus sur les conditions de récolte et de préparation

 

Le commerce équitable représente a priori une garantie pour les consommateursnon seulement sur la qualité des produits mais également sur l’équité du prix payé aux apiculteurs. De même, les producteurs de miels biologiques s’engagent à respecter des cahiers des charges strictes destinés à garantir la qualité des conditions de fabrication.

L’INC a souhaité en savoir plus sur les conditions de fabrication et aller au-delà des informations qui figurent sur les étiquettes). Il a interrogé les 15 fabricants des miels qu’il a testés dans son comparatif (lien vers article) à la fois sur les aspects sociaux, financiers et environnementaux de la fabrication de leurs produits.

Dans quelles conditions le miel est-il récolté et préparé ?

 

 

Des miels principalement récoltés en Amérique du sud

 

A quelques exceptions près, les marques ont diffusé assez facilement des informations au sujet de la provenance de leurs miels.

Les miels de l’échantillonnage proviennent en majorité du continent sud-américain : Chili, Mexique, Guatemala et Nicaragua.

Trois marques utilisent des miels d’Europe : l’Italie pour Mielizia et Provenance Nature, le Portugal pour La Vie Claire et la région française de la Champagne pour Famille Mary.

 

Aux questions posées sur les conditions de travail des ouvriers et le système d’évaluation des exploitations, les professionnels sont restés assez imprécis et les informations transmises génériques. Toutes les marques ayant répondu indiquent suivre des référentiels, des normes, voire des règlements internes, afin de garantir des conditions de travail décentes aux apiculteurs. Le travail des enfants est bien évidemment banni des exploitations et des audits annuels sont réalisés par des organismes certificateurs. 

 

 

Les relations avec les apiculteurs restent floues

 

La relation commerciale entre la marque elle-même et les apiculteurs demeure encore floue, notamment en ce qui concerne la présence ou non d’intermédiaires. Il est difficile de savoir si les marques entretiennent des liens étroits avec les apiculteurs, peu d’entre elles indiquent de façon claire leur rendre visite.

Quant à la dimension éthique de la relation commerciale, quatre marques (les marques équitables de l’échantillonnage et Mielizia) ont déclaré avoir instauré un prix de revient minimum au producteur. Certains fabricants ont d’ailleurs donné des précisions sur ce prix : 4$/kg pour Maya Fair Trade / référence non bio, 4,25$/kg pour Maya Faire Trade / référence bio  et 3,6$/kg pour Carrefour Agir / miel de la Cordillère des Andes.

Jardin bio et Côté Miel n’ont pas instauré de prix de revient minimum mais achètent le miel à un « prix supérieur à celui du marché ». Les autres marques indiquent négocier les prix chaque année en fonction de la qualité de la récolte.

Certaines marques biologiques et équitables sont engagées dans le préfinancement des récoltes à venir et un système de versement d’une prime de développement. Aucune démarche n’est poursuivie dans ce sens parmi les fabricants de miels « classiques » étudiés.

 

 

Une prise en compte de la dimension environnementale

 

Le questionnaire a permis de préciser des points environnementaux importants concernant l’exploitation des ruches. Beaucoup d’entre elles suivent la règlementation bio en vigueur. Toutes les marques, même celles qui ne sont pas labélisées, utilisent des procédés non polluants pour nettoyer les ruches et extraire le miel.

 

Quand les abeilles ne peuvent pas butiner (en période hivernale ou lors de la saison des pluies dans certaines régions), les apiculteurs les nourrissent avec du sucre, du pollen ou du miel.

S’agissant des soins, les apiculteurs utilisent du thym pour les traiter contre le parasite varroa.  Famille Mary utilise toutefois de l'amitraze, molécule appartenant à la classe des insecticides, dont l'usage n'est autorisé qu'en tant que médicament vétérinaire, notamment pour soigner les abeilles atteintes de varroose.

 

Les fabricants ont indiqué que leurs ruches étaient construites en bois (pin, cèdre, sapin) et souvent enduites de cire pour lutter contre les intempéries. En général, les ruches sont nettoyées selon la technique du grattage avec spatule et brosse ou bien à la vapeur.

 

D’après les réponses fournies, l’instauration d’une « politique climat carbone » dépend de la taille de l’entreprise. Seules les grandes marques telles que CarrefourLune de Miel, Jardin bio, U bio et La Vie Claire ont entrepris des démarches afin de réduire leurs émissions de carbone.

 

A noter que Jardin bio et Lune de Miel sont engagés dans des campagnes de sensibilisation afin de protéger les abeilles. Lune de Miel a par ailleurs crée sa fondation.


 

Sommaire du dossier :

> Du nectar…au pot de miel

> Comparatif de 15 miels équitables, bios et classiques : se valent-ils tous ?

> Du miel éthique ? Focus sur les conditions de récolte et de préparation

 
Tous les sujets

COMPRENDRE

12 Avril 2012

Consommer équitable au quotidien

Avec plus de 3000 produits labellisés Max Havelaar ou Ecocert équitable, l’offre ne cesse de s’étoffer depuis 10 ans. A la maison, au bureau ou au café, les lieux de consommation se multiplient, même si l’achat reste occasionnel pour la plupart des consommateurs. Un réel potentiel de croissance existe encore, et pas seulement dans l’alimentaire.

Ouvrir l'article Consommer équitable au quotidien
12 Avril 2012

Des collectivités locales équitables ?

Grande première en 2009, 14 collectivités françaises ont été élues « Territoires de commerce équitable », pour saluer leur engagement en faveur de cette filière. La commande publique est en effet un levier essentiel pour sa démocratisation et son dynamisme. Cependant, si cette initiative amorce un mouvement vertueux, le défi reste de taille. En cause : des surcoûts que les collectivités ne sont pas toujours prêtes à supporter.

Ouvrir l'article Des collectivités locales équitables ?
01 Octobre 2010

D’où vient mon T-shirt en coton équitable ?

Un T-shirt étiqueté « coton équitable » et « biologique » attend de trouver preneur dans les rayons d’un magasin de grande distribution. D’où vient-il, quel a été son parcours ? Du champ de coton au rayon du magasin occidental, de la récolte de la matière première à la vente du produit fini, le chemin est long… L’exemple avec un banal T-shirt… pas si banal que cela s’il est équitable.

Ouvrir l'article D’où vient mon T-shirt en coton équitable ?
12 Avril 2012

"Il faut dire aux gens qu’ils peuvent agir"

Promu d’abord par des militants rassemblés autour d’une belle idée, le commerce équitable s’institutionnalise d’année en année. Mais sur le terrain, ce sont encore souvent les bénévoles qui font vivre les structures. Offrant leur temps, partageant leurs idées et expériences, ces ambassadeurs de l’équitable sont des relais essentiels entre la filière et le grand public. Reportage dans une boutique Artisans du Monde.

Ouvrir l'article
01 Octobre 2010

L'éthique est-elle sur l'étiquette ?

L’élément réglementaire pour savoir si une tablette de chocolat est équitable, c’est d’abord un logo. Ensuite pour rassurer un consommateur en mal d’informations, les marques redoublent d’inventions. Un vrai casse-tête face à un consommateur plutôt schizophrène.

Ouvrir l'article L'éthique est-elle sur l'étiquette ?
12 Avril 2012

Tout savoir (ou presque) sur les labels : un guide de la PFCE

S'y repérer dans les signes de garantie et autres labels est pour le consommateur un véritable casse-tête qui, devant la multiplication de ceux-ci, ne cesse de s'amplifier. Pour y remédier, la plate-forme pour le commerce équitable publie un guide très utile.

Ouvrir l'article Tout savoir (ou presque) sur les labels : un guide de la PFCE
Menu thématique :
POURQUOI CE SITE ?

Le site est dédié à une consommation et une production responsable (lire la suite...)

Tous les sujets
DIRECTIVES, STRATÉGIES EUROPÉENNES, LOIS ET DÉCRETS

Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord

Nouvelle loi "Economie sociale et solidaire" (loi ESS) du 31/07/2014. Le texte, dans son article 94, élargit la notion de commerce équitable en y incluant désormais les échanges Nord-Nord.

Ouvrir l'article Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord
Tous les sujets