Newsletter

orange

L'actualité du commerce responsable
INITIATIVES 28 Juin 2019

Flocon vert

La station de ski n’existe plus, c’est la station de montagne qui est d’avenir ».La démarche Flocon Vert, une démarche d’amélioration continue pour les stations de montagne.

 

 

Echanges entre Camille Rey-Gorrez,  Jean-Pierre Loisel de l'Institut national de la consommation (INC), accompagné de Michel Hourdebaigt du Commissariat général au développement durable (CGDD).

 

Le changement climatique est une réalité qui touche plus rapidement les territoires de montagne et en particulier de moyenne et basse altitude. Afin d'accompagner les stations au travers de la transition écologique, économique et social, nous avons développé le Flocon Vert en 2011. C'est un outils de valorisation des bonnes pratiques, un outils qui permets aux stations de mettre en place une démarche d'amélioration continue, et qui permet au voyageur d'avoir une vision claire de sa destination… Artisans du Monde vous propose de voir pourquoi et comment au travers de ce nouveau Bulletin EQUITE.

 

 

1 - Camille, pourriez-vous me décrire en quelques mots l'objectif de votre association Mountain Riders ? 

 

Mountain Riders est une association d'éducation au développement durable en montagne. Notre objectif est d'encourager les plus jeunes à devenir des moteurs du changement, inviter les pratiquants à s'engager dans une démarche responsable, accompagner les acteurs du tourisme et impliquer les citoyens et les élus et enfin dynamiser la relation entre tous ces acteurs. Notre force est toujours d'être en mouvement, d'oser, d'innover et d'accompagner sans jugement.

 

 


 

2 - Pensez-vous que le changement climatique aura des conséquences sur les domaines skiables sur le long-terme ? Avez-vous déjà constaté des changements ? Si oui, lesquels ?

 

Le changement climatique est une réalité qui touche plus rapidement les territoires de montagne et en particulier de moyenne et basse altitude. Il est indéniable que les conséquences sont visibles aujourd'hui et s'amplifieront à l'avenir. Les derniers hivers sans neige, les phénomènes orageux amenant de fortes précipitations, les mouvements de terrains, les chutes de pierre, les variations entre pénurie et abondance en eau, le changement de rythme pour les écosystèmes, la fonte des glaciers… Bref tous ces changements ont des conséquences sur les domaines skiables, sur leur rôle, leur choix, leur gestion.

 

 

3 - Selon vous, quels sont les enjeux du changement climatique sur l'activité économique des stations de ski ? Comment renforcer la prise de conscience ?

 

Avec un scénario de réchauffement à +4°C d'ici 2050 seule 55 stations des Alpes Françaises restent viables économiquement contre 148 actuellement. La montagne française a perdu 40% de son enneigement en l'espace de 50 ans à moyenne altitude (1300m).

 

Face à cette réalité, l'enjeu principal est de mettre en marche, de soutenir et accélérer, la transition écologique, économique et sociale des stations de montagne.

 

Aujourd'hui deux chemins sont possibles, le premier qui prône la poursuite et la montée en puissance de l'équipement des stations pour garantir un produit neige et un tourisme de montagne tel qu'il est proposé depuis 50 ans. Pour faire face aux aléas climatiques croissants des infrastructures toujours plus performantes sont nécessaires, des investissements lourds dans des outils techniques et financiers sont nécessaires, permettant de prolonger le produit touristique connu.

Le deuxième est celui du développement d'un tourisme moins centré sur l'hiver, générant certainement un chiffre d'affaire moins important, mais avec des investissements plus portés sur les services et les Hommes que vers des infrastructures ou des outils, toute l'année.

 

La prise de conscience se renforce en se reconnectant à notre relation à la nature. C'est en ce sens que nous accompagnons à la fois des décideurs des territoires de montagne avec le Flocon Vert et également les clients, pratiquants en activant ainsi le pouvoir d'agir.

 

 

 

 

 

4 - Quelles mesures mettez-vous en place pour sensibiliser les touristes, et également pour faire adhérer à votre démarche les différents acteurs économiques ?

 

Mountain Riders se positionne clairement pour accompagner celles et ceux qui souhaitent proposer un tourisme innovant, 4 saisons, centré sur des rapports humains de coopération et d'apprentissage. Nous accompagnons les stations de montagne de manière à co- construire leurs projets de territoire. Nous permettons aux touristes de choisir leur destination en fonction du développement durable grâce au Flocon Vert. A travers ce label, nous accompagnons les socio-professionnels dans la co-construction d'une action collective.

 

 

 

 

5 - Quelles sont les raisons de cet engagement ? Avez-vous reçu des retours positifs suite aux mesures que vous mettez en place – notamment des acteurs économiques ? Quels facteurs ont facilité votre démarche ?

 

Le Flocon Vert fait suite à l'Eco Guide des stations de montagne. Il permet aux clients de choisir simplement une station en fonction de sa labélisation ou non en sachant qu'un certain nombre de critères sont validés par la destination si elle possède le label. La volonté de l'association est de présenter un état des lieux de la transition en montagne.

 

Aujourd'hui 6 stations sont labélisées Flocon Vert : Chamrousse, les Rousses, La vallée de Chamonix Mont Blanc, la Pierre Saint Martin, Chatel et Valberg.  Une vingtaine de stations sont inscrites dans le processus de labélisation depuis 2013.

 

L'évolution du cahier des charges revenant aux piliers fondateurs que sont : l'économie locale, le socioculturel, l'environnement/ressources naturelles et la gouvernance de destination a permis l'évolution du label vers une démarche de progrès continue.

 

70 structures partenaires expertes du tourisme, du développement durable et de la montagne ont travaillé pour proposer un mode de fonctionnement ainsi que différents critères pour ce label.

 

Le comité de pilotage est stable et toujours composé de l'ADEME, la Fondation pour la Nature et l'Homme, la Fondation Terragir, l'Association  des Acteurs du Tourisme Durable, L'Université de Savoie Mont-Blanc et Mountain Riders.

 

 

 

6 - Pensez-vous que le label flocon vert soit un critère de sélection pour les touristes ? Si non, comment comptez-vous le promouvoir de la sorte ?

Oui c'est un critère qui monte. Selon Atout France, 68% des français sont prêt à privilégier une destination en faveur de l'écologie.

 

 

 

7 - Selon vous, quelle est la station de ski française de demain ?

 

Pour nous la station de ski n'existe plus, c'est la station de montagne qui est d'avenir. Elle s'engage pour un tourisme innovant, 4 saisons, centré sur des rapports humains de coopération et d'apprentissage.

 
Tous les sujets

INITIATIVES

24 Août 2015

Commerce équitable et défi climatique

En amont de la COP21, la Fédération Artisans du Monde donne la parole à des producteurs.


En quoi le commerce équitable peut aider pour lutter contre le changement climatique.
 

Ouvrir l'article Commerce équitable et défi climatique
24 Juin 2019

Chaussettes Orphelines "Quand Recyclage et Solidarité riment avec Mode et Créativité"

Dans le quartier de la Goutte d’Or, à Paris, la styliste franco-brésilienne Marcia de Carvalho, spécialisée dans la maille, développe depuis 10 ans un concept unique. Elle redonne vie aux chaussettes dépareillées et crée des vêtements et des accessoires à partir de fils de chaussettes recyclées. Son action s’inscrit dans une démarche éco-responsable et place l’humain au cœur de son activité.

Ouvrir l'article Chaussettes Orphelines
Menu thématique :
POURQUOI CE SITE ?

Le site est dédié à une consommation et une production responsable (lire la suite...)

Tous les sujets
DIRECTIVES, STRATÉGIES EUROPÉENNES, LOIS ET DÉCRETS

Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord

Nouvelle loi "Economie sociale et solidaire" (loi ESS) du 31/07/2014. Le texte, dans son article 94, élargit la notion de commerce équitable en y incluant désormais les échanges Nord-Nord.

Ouvrir l'article Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord
Tous les sujets