Newsletter

orange

L'actualité du commerce responsable
ACTUALITÉS 08 Novembre 2019

Parentalité responsable : couches lavables, pour une nouvelle génération de bébés

En France, près de 2,3 millions d’enfants portent des couches en 2019 dont presque 3 % en couches lavables, soit environ 70 000 bébés. C’est un marché en plein développement, qui progresse de 30% par an depuis 3 ans. Comment expliquer cela quand la moitié de la population porte encore le souvenir des langes aux épingles à nourrice… ?

 

Effectivement depuis quelques années, des modèles modernes, pratiques et esthétiques ont déboulés dans les maisons, certaines crèches et maternités. Saines, écologiques et économiques, les couches lavables ont tout bon. Pourquoi ?

 

 

 

Priorité à la santé

 

En 2018, l'Institut national de la consommation publie dans le magazine "60 millions de consommateurs" (1) une étude sur les couches jetables et y révèle notamment la présence de résidus de glyphosate (principe actif du Roundup, l'herbicide phare de la société Monsanto) y compris chez des marques dites écolo.

 

Ces résultats sont confirmés début 2019, dans l'étude de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (2) qui rapporte effectivement la présence d'une soixantaine de substances chimiques à risque dans les couches pour bébé.

 

Parfums pour masquer l'odeur de l'urine, polyacrylate de sodium pour l'effet "fesses au sec" et chlore pour des couches bien blanches, voici des exemples des produits qui entraînent des risques à moyen et long terme : allergisants (ex. érythèmes), reprotoxiques voire cancérigènes.

 

 

Qu'en dit le porte-monnaie ?

 

Contre 2 000 € en moyenne pour les couches jetables pendant les deux premières années d'un bébé, on peut trouver un lot de 20 couches lavables à 200 € d'occasion sur des sites comme Le bon coin ou Vinted. Économie qui augmente si elles servent pour plusieurs enfants.

 

Point pratique : pour que les selles ne passent pas en machine, il existe des voiles jetables (comparables à du papier toilette) qui recueillent les selles de bébé. Ils sont jetables ou compostables et coûtent moins de 5 € pour 100 changes. Donc environ 250 € d'ici l'âge de la propreté du bébé.

A cela s'ajoute environ 1 € par machine (eau, électricité et lessive) tous les 3 jours.

Au total, c'est un budget global d'environ 600 € contre 2 000 € avec des couches jetable.

 

 

Focus sur les déchets

 

Un bébé produit plus d'une tonne de déchets de couches avant de devenir propre, vers deux ans et demi (impératif avant de rentrer à l'école). Cela équivaut à 3,5 milliards de couches jetées chaque année en France, soit 351 000 tonnes de déchets pour un coût de 21 millions d'euros (3).

 

En lavable, il n'y a qu'à jeter le voile qui récupère les selles (si non composté).

 

Quid des couches jetables biodégradables ? Cet argument n'est hélas pas valable car :

 

1 - il n'existe pas de couches 100% biodégradables,

2 - elles sont tout aussi gourmandes en ressources et en eau que leur équivalent jetables.

 

 

Zoom sur les consommations d'eau

 

Pour fabriquer une couche jetable il faut environ 5 litres d'eau. En effet, la production de coton demande beaucoup d'eau. Les couches lavables nécessitent également de l'eau pour concevoir la couche puis pour son lavage… mais beaucoup moins. Pour un bébé, il faut compter environ 5 000 couches jetables d'ici à la propreté, soit 26 000 l d'eau contre 11 000 l en lavable (fabrication + entretien).

 

 

Cerise sur le gâteau : un bébé propre plus tôt

 

Les bébés en lavables arrêtent souvent les couches plus rapidement, entre 18 mois et 2 ans plutôt que vers deux ans et demi… Deux facteurs majoritaires : sans effet « fesses au sec », bébé est motivé à faire l'effort de passer au pot et ses parents à l'y aider pour sortir de la gestion des couches.

 

Enfin, pour évaluer la solution qui se prête le plus à votre usage, voici une calculatrice (4) pour mesurer votre budget et votre impact couches.

 

 

En pratique, comment passer aux couches lavables ?

 

Règle d'or : n'achetez pas 20 couches d'un modèle sans avoir testé sur VOTRE bébé. Les enfants ont des morphologies différentes et vous, vous préfèrerez sans doute une solution plutôt qu'une autre (tout laver à chaque change ou juste l'absorbant).

 

 

Plusieurs solutions existent :

 

- Achat neuf sur les sites des marques ou sur sites spécialisés Apinapi, Maman Natur'elle, Bébé au naturel, Lilinappy, Ecomaman, etc.

- Achat d'occasion sur Vinted, Le bon coin, dépôts vente ou recycleries.

- Demandez autour de vous : il est probable que des amis à vous ou des amis d'amis aient déjà tenté l'expérience et puissent vous revendre ou prêter leur lot de couches. Bonus, vous pourrez profiter de leur retour d'expérience.

- Votre collectivité soutient les parents qui réduisent leurs déchets et prêtent ou louent des kits de couches (avec un.e conseiller.e pour vous accompagner)

- Passer par un loueur (parfois aussi laveur) de couches comme Ma Petite Couche, Locacouche, Ecomome, Lulu Nature… il y en a sûrement un près de chez vous.

 

 

 

 

(1) Tests réalisés par le centre d'essais comparatif de l'INC, Institut national de la consommation

(2) Agence nationale de sécurité sanitaire

(3) Source Planetoscope, site de statistiques mondiales en temps réel.

(4) http://www.couches-lavables-ou-jetables.com réalisée par la marque Hamac, société Génération Plume

 
Tous les sujets

ACTUALITÉS

21 Août 2014

Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord

Nouvelle loi "Economie sociale et solidaire" (loi ESS) du 31/07/2014. Le texte, dans son article 94, élargit la notion de commerce équitable en y incluant désormais les échanges Nord-Nord.

Ouvrir l'article Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord
21 Août 2014

Le commerce équitable, un acteur de la politique du développement de la France

 

Ouvrir l'article Le commerce équitable, un acteur de la politique du développement de la France
05 Septembre 2014

Une "Charte du Commerce Equitable Local"

Le 27 juin 2014, après trois ans de travaux, la Plate-Forme pour le commerce équitable (PFCE), le Réseau d'Initiatives Pour une Agriculture Citoyenne et Territoriale (INPACT National), associés à la Fédération Nationale d'Agriculture Biologique (FNAB), ont signé la "Charte du Commerce Equitable Local".

Ouvrir l'article Une
05 Septembre 2014

Commerce équitable et achat public : Directive 2014/24/UE

 

Ouvrir l'article Commerce équitable  et achat public : Directive 2014/24/UE
15 Septembre 2014

Mise en place d’un nouveau système privé de certification par l’Organisation Mondiale du Commerce Equitable : le World Fair Trade Organization Guarantee System

 

Ouvrir l'article Mise en place d’un nouveau système privé de certification par l’Organisation Mondiale du Commerce Equitable :  le World Fair Trade Organization Guarantee System
16 Septembre 2014

Mémo des logos environnementaux

Ouvrir l'article Mémo des logos environnementaux
Menu thématique :
POURQUOI CE SITE ?

Le site est dédié à une consommation et une production responsable (lire la suite...)

Tous les sujets
DIRECTIVES, STRATÉGIES EUROPÉENNES, LOIS ET DÉCRETS

Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord

Nouvelle loi "Economie sociale et solidaire" (loi ESS) du 31/07/2014. Le texte, dans son article 94, élargit la notion de commerce équitable en y incluant désormais les échanges Nord-Nord.

Ouvrir l'article Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord
Tous les sujets