Newsletter

L'actualité du commerce responsable
QUESTIONS AUX EXPERTS 19 Janvier 2018

Association Végétarienne de France – AVF

Présentation de l’AVF, de ses objectifs et en quoi l’alimentation végétale serait bénéfique à l’environnement.

 

Interview d'Isabelle Richaud, coordinatrice de la Commission Ecologie de l'Association Végétarienne de France (AVF) par Jean-Pierre Loisel et Michel Hourdebaigt. Novembre 2017.

 

 




 
  Isabelle, pourriez-vous nous présenter en quelques mots l'Association végétarienne de France ?

L'AVF est la principale structure en France qui œuvre pour la promotion de l'alimentation végétarienne et végétalienne. Elle vise à promouvoir et accompagner la transition vers une alimentation végétale des individus comme de la collectivité, à tous les stades (flexitarisme, végétarisme, végétalisme*) et quelles que soient les motivations de cette transition (éthique animale, écologie, santé, solidarité, plaisir…).

 

Elle a été fondée en 1995, d'abord sous le nom d'Alliance végétarienne. C'est en 2008 qu'elle a pris le nom d'Association végétarienne de France. L'AVF compte aujourd'hui environ 5000 adhérents. Sur le terrain, elle s'appuie sur une cinquantaine de délégations départementales.

Quelles sont les activités de l'AVF ?

 

La première mission de l'AVF est de promouvoir l'alimentation végétale auprès des citoyens à travers la diffusion d'informations sur le végétarisme et le végétalisme, leurs aspects pratiques et leurs bienfaits éthiques, nutritionnels et écologiques. Nos outils et vecteurs d'information sont nombreux : notre site internet, une revue trimestrielle (Alternatives végétariennes), des brochures thématiques. Nous organisons et participons à des conférences et des salons partout en France et intervenons dans les médias.

Nous proposons également un accompagnement et un soutien aux individus qui souhaitent s'engager vers le végétarisme. La campagne 1,2,3 Veggie ! par exemple, permet de s'initier à la cuisine végétarienne un, deux, trois jours par semaine ou davantage grâce à plusieurs outils et services : un site internet contenant plus de 400 recettes et astuces culinaires, une newsletter bimensuelle, des ateliers de cuisine et un livret de recettes.

L'AVF agit également en faveur de la communauté végétarienne. Elle a vocation à tisser des liens entre végétariens, sympathisants et personnes en transition, protéger et défendre leurs intérêts, les représenter auprès des institutions et des médias. Nos délégués locaux organisent des rencontres régulières partout en France (pique-niques, sorties au restaurant, rencontres sportives…). L'AVF gère également la certification des produits selon le cahier des charges du Label V européen, qui facilite l'identification de produits végétariens dans les rayons.

Enfin, l'association a vocation à faire pression sur la collectivité pour réduire globalement notre consommation de produits animaux. À cette fin, elle collabore avec les institutions, interpelle les citoyens et les politiques. Elle a soumis plusieurs propositions aux Etats généraux de l'alimentation qui ont reçu un très grand nombre de votes positifs, et promeut des mesures politiques pour favoriser la végétalisation de l'alimentation à travers le Programme Veggie, qui propose par exemple d'accroître l'offre végétarienne dans la restauration collective et favoriser la prise en compte des bienfaits de l'alimentation végétale dans les recommandations nutritionnelles et les politiques de préservation de l'environnement.


Justement, en quoi l'alimentation végétale est-elle bénéfique à l'environnement ?

L'impact environnemental de notre consommation de viande et autres produits animaux est énorme et souvent insoupçonné. L'élevage est responsable à lui seul du tiers des émissions de gaz à effet de serre d'origine humaine (source : Les Amis de la Terre, 2014), de 36 % de la consommation d'eau des Français (WWF, 2012), de plus d'un tiers de la pollution globale de l'eau par les pesticides, l'azote et le phosphore (FAO, 2006), de l'utilisation de 80 % de l'espace agricole en France et 70 % des terres agricoles du monde, et de 91 % de la déforestation en Amazonie (FAO, 2006 ; Solagro, 2016).

Ces chiffres s'expliquent en premier lieu par le nombre gigantesque d'animaux de ferme qu'il faut élever, loger, nourrir et tuer chaque année pour assouvir notre appétit : 20 milliards. Pour les nourrir, pas moins de 90 % du soja produit dans le monde et un tiers des récoltes de céréales sont mobilisés (FAO, 2006). Quant au pâturage, il contribue souvent à détériorer les sols et mobilise lui aussi beaucoup d'espace.

De plus, lors de leur digestion, les ruminants produisent du méthane (37 % des émissions d'origine humaine), un gaz 25 fois plus puissant que le CO2 en matière de réchauffement global. L'élevage est également responsable de 65 % du protoxyde d'azote issu des activités humaines, un gaz 296 fois plus puissant que le CO2 ! Celui-ci est en grande partie issu des quantités colossales de fumier produites par les animaux d'élevage. Le fumier, même lorsqu'il est utilisé comme engrais, est le principal responsable de la pollution de l'eau dans le monde.

Ainsi, réduire voire en éliminer les produits d'origine animale de son alimentation est une manière très efficace de réduire son empreinte écologique, en plus de réduire la plus grande source de souffrance animale. D'ailleurs, la plupart des végétariens sont très soucieux de leur impact écologique et, en cohérence avec leurs valeurs, privilégient également l'alimentation biologique voire locale.
 




(*) Les différents degrés de végétalisation de l'alimentation :
-    Flexitarisme : démarche de réduction de la consommation de viande.
-    Végétarisme : abstinence de chair animale (viande, poisson).
-    Végétalisme : abstinence de tout produit issu de l'exploitation des animaux (viande mais aussi lait, œufs, miel…).

 


Pour en savoir plus :
> Le site de l'AVF
> Le site de la campagne 1,2,3 Veggie

 
Tous les sujets

QUESTIONS AUX EXPERTS

12 Avril 2012

Quel est le marché du commerce équitable, en 2010, en France ?

Martine FRANCOIS, Chercheuse au Groupe de Recherches et d’Echanges Technologiques (GRET)

Ouvrir l'article Quel est le marché du commerce équitable, en 2010, en France ?
23 Septembre 2010

Le site jeconsommeequitable.fr, un nouvel outil pour les consommateurs

Eric BRIAT, Directeur général de l’Institut National de la Consommation

Ouvrir l'article Le site jeconsommeequitable.fr, un nouvel outil pour les consommateurs
04 Septembre 2014

M. Gérald Godreuil présente la Fédération Artisans du Monde

Interview réalisée par Michel Hourdebaigt, Ministère de l'Ecologie, du Développement durable, et de l'Energie

Ouvrir l'article M. Gérald Godreuil présente la Fédération Artisans du Monde
04 Septembre 2014

Responsabilité sociétale de l'entreprise et commerce équitable

Interview réalisée par Michel Hourdebaigt, Ministère de l'Ecologie, du Développement durable, et de l'Energie

Ouvrir l'article Responsabilité sociétale de l'entreprise et commerce équitable
04 Septembre 2014

M. Romain Valleur présente l'association Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières

Interview réalisée par Michel Hourdebaigt, Ministère de l'Ecologie, du Développement durable, et de l'Energie

Ouvrir l'article M. Romain Valleur présente l'association Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières
16 Septembre 2014

Artisans du monde se dirige vers un retrait du label Fairtrade Max Havelaar

 

Ouvrir l'article Artisans du monde se dirige vers un retrait du label Fairtrade Max Havelaar
Menu thématique :
POURQUOI CE SITE ?

Le site est dédié à une consommation et une production responsable (lire la suite...)

Tous les sujets

Agenda

Les manifestations, colloques, salons... sur la consommation responsable.

 

Ouvrir l'article Agenda
Tous les sujets
DIRECTIVES, STRATÉGIES EUROPÉENNES, LOIS ET DÉCRETS

Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord

Nouvelle loi "Economie sociale et solidaire" (loi ESS) du 31/07/2014. Le texte, dans son article 94, élargit la notion de commerce équitable en y incluant désormais les échanges Nord-Nord.

Ouvrir l'article Une nouvelle loi étend le champ du commerce équitable aux relations Nord-Nord
Tous les sujets